Égypte 2014, Site archéologique de Saqqarah

Égypte, gouvernorat de Gizeh, Saqqarah.

Le site archéologique de Saqqarah se trouve au sud de Le Caire, à environ 25 kilomètres des pyramides de Gizeh.

La pyramide à Degrés de Djoser, dont fait partie cet ensemble, et sur une autre page.

La pyramide de Téti.

Arrivé à l’emplacement, l’entrée de la pyramide, on est surpris de devoir s’engouffrer dans le sol. Pas même une marche à grimper.

L'entrée de la pyramide de Téti à Saqqarah. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
L’entrée de la pyramide de Téti à Saqqarah.

Dans la descente, toujours accroupi, si je me retourne et lève la tête, cela donne ce point de vue :

Site archéologique de Saqqarah. Descente dans la pyramide de Téti. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Site archéologique de Saqqarah. Descente dans la pyramide de Téti.

Il n’y avait pas d’éclairage lors de ma visite. Les flashes n’étant pas forcément autorisés (et de toute façon, ce n’est pas beau un flash en direct.), les images suivantes sont donc éclairées à la lampe de poche.

La chambre funéraire de Téti. Le plafond est décoré d’étoiles.

Saqqarah. Le plafond étoilé de la pyramide de Téti. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Saqqarah. Le plafond étoilé de la pyramide de Téti.

Les textes des pyramides (hiéroglyphes) sont les plus anciens textes religieux connus à ce jour.

Wikipédia

Pour en savoir plus : textes des pyramides

Site archéologique de Saqqarah. Pyramide de Téti. Les textes des pyramides (hiéroglyphes). 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Saqqarah. Pyramide de Téti. Les textes des pyramides (hiéroglyphes).

Mastabas de Mérérouka et Kagemni.

Comme souvent lorsque je suis derrière un guide, je n’écoute qu’à moitié. Encore moins lorsque cela n’est pas ma langue maternelle. Je me concentre sur mes photographies. Il faudrait pouvoir effectuer deux fois la visite. La première fois pour les explications, et la seconde pour les images, ou inversement. Ceci pour dire ; 1. Peu d’images dans cette série. 2. Oubli de l’identification des deux tombeaux. Elles sont dans l’ordre chronologique, les trois premières photographies sont bien celles de Kagemni, mais les suivantes, je ne sais plus… Le guide est mieux représenté…

Site archéologique de Saqqarah. Tombe de Kagemni. vizir de Téti. 2340 avant Jésus-Christ. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Mastaba de Kagemni, vizir de Téti. Année 2340 avant Jésus-Christ.
Site archéologique de Saqqarah. Tombe de Kagemni. vizir de Téti. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Mastaba de Kagemni, vizir de Téti.
Site archéologique de Saqqarah. Tombe de Kagemni. vizir de Téti. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Tombeau de Kagemni, vizir de Téti.
Site archéologique de Saqqarah. Mereruka Tomb, Kagemni Tomb. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Site archéologique de Saqqarah. Mereruka Tomb, Kagemni Tomb
Site archéologique de Saqqarah. Mastaba de Kagemni et Mérérouka. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Saqqarah. Mastaba de Kagemni et Mérérouka.
Site archéologique de Saqqarah. Mastaba de Kagemni et Mérérouka. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Saqqarah. Mastaba de Kagemni et Mérérouka.
Site archéologique de Saqqarah. Mastaba de Kagemni et Mérérouka. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Mereruka Tomb, Kagemni Tomb

Les deux dernières images, sans le traitement prononcé de la série, plus proches de la réalité.

Site archéologique de Saqqarah. Mastaba de Kagemni et Mérérouka. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Mastaba de Kagemni et Mérérouka.
Site archéologique de Saqqarah. Mastaba de Kagemni et Mérérouka. 7 septembre 2014 © Willy BLANCHARD
Mastaba de Kagemni et Mérérouka.

Le site est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. (Memphis et sa nécropole)

© Willy Blanchard, tous droits réservés, 27 janvier 2021

error: Alert: Content is protected !!