2021 – une nouvelle odyssée ?

Histoire d’un changement de vie, première partie. 27 avril 2021.

Je ne vais pas entrer dans les détails du pourquoi et du comment ; mais j’ai juste envie d’un grand changement, une nouvelle odyssée.

Et comme ce site va être en suspens pendant quelques mois, le suivi de ce changement sera présenté ici.

La première étape à préparer : la vente de la maison. Tout c’est passé très vite; contact d’une agence, photographies, mise en ligne d’une annonce, et premières visites. Après trois semaines et 7 visites, la maison était vendue (à ce stade, c’est une promesse de vente, qui se conclura le 30 juin.).

Le premier étage, que j’avais rénové entre 2012 et 2014.

Travaux de rénovation terminé. Une nouvelle odyssée. © Willy BLANCHARD 26 juillet 2014
Travaux de rénovation terminé,
Travaux de rénovation terminé. Une nouvelle odyssée. © Willy BLANCHARD 26 avril 2015
Bureau du 1er étage

Les premiers visiteurs n’ont pas été emballés. Il est vrai qu’avec le temps, j’avais accumulé des objets et du mobilier, et je ne me rendais plus compte que cela devenait exigu. On s’habitue vite à son environnement. J’ai donc déplacé, démonté, rangé quelques affaires.

Je me suis aussi attaqué à la cave, et voici ce que j’ai trouvé dans le premier carton à trier :

Une nouvelle odyssée : "Deux ans de vacances" de Jules Verne, éditions Livre de Poche, 1974. 18 avril 2021 © Willy BLANCHARD
Une nouvelle odyssée : “Deux ans de vacances” de Jules Verne, éditions Livre de Poche, 1974.

J’ai pris cette redécouverte comme un bon signe. Je ne l’ai toujours pas lu, étant donné qu’à la même époque où je l’ai reçu (Trouvé ? Piqué à ma soeur ?), la série télévisée passait sur notre petit écran familial (en noir et blanc !). J’avais choisi la facilité de la télévision… Mais ceci va changer.

Séquence nostalgie pour ceux de ma génération, une vidéo du Wiki Jules Verne sur YouTube : (Générique de début – dernière scène de la série – générique de fin).

Un deuxième livre est apparu dans mon rangement, et franchement, je ne sais pas d’où il sort celui-là.

Une nouvelle odyssée. Pierre Desproges: "Vivons heureux en attendant la mort". Éditions du Seuil, 1983
Pierre Desproges: “Vivons heureux en attendant la mort”. Éditions du Seuil, 1983

Mais, tout comme le précédent, je le trouve de bonne augure. Je ne l’ai pas lu non plus, va savoir pourquoi, mais je me réjouis de me délecter de son humour si particulier.

Un nouvelle odyssée : les livres.

Je me suis rendu compte, en découvrant ces livres, que j’avais bazardé tous mes bouquins et bandes dessinées il y a une vingtaine d’années. Crise de la trentaine sans doute… Une soudaine folie s’est emparée de moi : il me faut reconstituer une collection digne de ce nom ! La lecture va faire partie de mes nouvelles activités. Et là où je vais, ce sera une quête digne du Graal que de trouver de la littérature francophone.

À ce stade de ce récit, je n’ai toujours pas dévoilé mon projet.

Retour aux livres : j’ai donc commencé à chiner sur les sites de ventes aux enchères. Et bien, c’est une mine d’or : les vieux (et aussi très récent) bouquins sont en abondances et qui plus est, à bas prix pour la plupart.

Avertissement : à ce stade du récit, je vous préviens que les images qui vont suivre sont prises avec un téléphone ou un compact. C’est donc une qualité “bloc-notes”. Vous êtes prévenus.

Un joli premier lot : 240 livres pour une centaine de francs. Une collection privée en excellent état dont seule une partie est visible sur cette image :

Une nouvelle odyssée. Livres d'occasions. 9 avril 2021 © Willy BLANCHARD
Une nouvelle odyssée : livres d’occasions. 9 avril 2021

Quelques jours plus tard, une nouvelle source intarissable est apparue. Aussi d’une collection privée. J’y retourne bientôt !

Livres d'occasions d'une collection privée. 15 avril 2021
Livres d’occasions. 15 avril 2021.

Le lendemain, au retour d’une brocante :

Bandes dessinées d'occasions. 16 avril 2021 © Willy BLANCHARD
Bandes dessinées d’occasions. 16 avril 2021

Vous l’aurez remarqué, la totalité des livres sont dans la catégorie “science-fiction”. Je vais me replonger dans l’imaginaire des auteurs les plus mal-aimés du 5e Art.

Si tous ces lots sont de bonnes factures, il n’en reste pas moins que certaines séries sont incomplètes. La chasse aux livres et BD manquants est ouverte !

Certaines personnes pourraient penser : “mais pourquoi ne pas acheter une tablette qui peut contenir 5’000 livres ?”… Ben non, je préfère ma solution avec 500 kilos de papier, sans compter la bibliothèque en bois massif de 4 mètres de large qu’il me faut encore trouver. En cas d’apocalypse, j’aurai de quoi faire du feu.

Fin de la première partie, 27 avril 2021

error: Alert: Content is protected !!